Évolution de l’Érable Rouge

1978

L’Érable Rouge voit le jour en 1978 sous la main de M. Boutin. Durant les premières années d’existence, il n’y avait pas de bâtiments. Les chemins forestiers ont été construits, et peu à peu, la construction par étapes des bâtiments principaux ont eu lieu. M. Boutin en a été le propriétaire pendant 17 ans. Il y servait des repas de cabane à sucre à l’aide de sa femme et ses enfants ainsi que des rassemblements familiaux durant l’été.

1995

En 1995, l’Érable Rouge a été acquis par M. Bernard Hamel qui en a été propriétaire durant 14 ans. Avec l’aide de sa femme, ses 3 fils et sa fille, ils ont fait grandir l’entreprise en servant les repas de cabane à sucre durant les mois de mars et avril ainsi que les réceptions de mariage et événements familiaux l’été. Ma sœur Audrey y a d’ailleurs travaillé durant ces 14 années en tant que serveuse.

2009

Décembre 2009, M. Hamel souhaite remettre l’entreprise dans les mains de nouveaux acquéreurs. J’appris la nouvelles en visitant mon père (qui habite à 5 minutes de là) qui avait appris la nouvelle de M. Hamel. Secrètement, mon conjoint et moi avons analysé le projet. Mon conjoint de l’époque souhaitait acquérir un restaurant et moi, souvenirs de la cabane à sucre de mon enfance en tête, je rêvais de m’occuper du volet cabane à sucre avec mon père. Nous avons donc acheté l’entreprise mon conjoint de l’époque et moi. Heureusement, ma sœur aimait beaucoup son travail à la cabane alors elle est venu chaque année travailler avec nous.

Par amour pour le métier et en souvenir de ma jeunesse, j’ai choisi de garder l’érablière entièrement à la chaudière. Ce n’est qu’en 2019 que j’ai entrepris de tranquillement intégrer la tubulure sur gravité. La charge de travail étant trop considérable pour que j’arrive à tout faire.

2015

5 ans plus tard, nous avons choisi, mon associé et moi de continuer nos chemins individuellement. J’ai alors repris, seul, l’entreprise. Le temps de stabiliser le tout, après 2 ans seul, j’ai réalisé que je devais absolument augmenter la rentabilité car le temps des sucres ne dure que 7-8 semaines. Il est impossible de couvrir les frais variable et de rencontrer les obligations financières lorsque l’entreprise est fermée pendant 10 mois. À force d’analyser, j’ai eu l’idée de démarrer un projet de sentiers de patinage en forêt.

2017

A l’hiver 2016-2017, le nouveau projet voit le jour. Tout ce passa comme je le souhaitais. La température hivernale a été adéquate et avec l’aide de Facebook, la nouvelle ce répandit dans tout le Québec d’une façon impressionnante passant de 539 fans Facebook à plus de 20,000 fans. Malgré le fait que c’était la première année du projet, l’achalandage a été à la hauteur de mes attentes. La qualité de la glace a été assuré à l’aide d’une zamboni et les sentiers sont les chemins servant à ramasser l’eau d’érable au printemps donc le trajet d’environ 5 kilomètres (10 km aller retour) se fait dans l’érablière.

Malheureusement, j’appris par le fait même par la CPTAQ que les réceptions de mariage ou toutes autres réceptions sont interdites hors temps des sucres. Nous avons seulement le droit du 15 février au 15 de mai. J’étais loin de me douter de cet élément, ayant grandit tout près et ma sœur y ayant travaillé durant plusieurs années au temps des sucres comme aux événements l’été.

À l’automne 2017, j’ai également intégré une nouvelle culture qui est la culture du safran. Cet épice est l’épice la plus cher au monde. J’ai mis 10,000 bulbes en terre. Tout de suite après la fin de la récolte, j’ai quitté le Québec pour la France dans le but de rencontrer des tonnes de producteurs afin d’augmenter mon expertise sur le sujet maintenant que j’ai déjà un peu de compétence sur la culture. Ce fut un beau voyage de 10 jours à traverser la France me promenant de maison d’accueil en maison d’accueil sur mon chemin vers les différents safraniers. La charge de travail est impressionnante lors des grosses journée et c’est une fleur tellement magnifique, elle nous donne vraiment le goût d’aller au champ tout les jours.

La suite

Je suis actuellement en démarche afin de régulariser mon dossier au niveau des réceptions. Étant situé sur une route très passante, j’espère pouvoir redonner à l’entreprise sa vocation qu’elle avait depuis 40 ans.

Merci de votre confiance depuis plus de 11 ans. J’espère de tout cœur passer à travers tout ceci et être des vôtres lorsque ce cauchemar sera terminé.

À bientôt j’espère

Mélissa Fleury

Propriétaire Érable Rouge